L’aliméa

Une anecdote (réalité ou simple légende ?) relate dans quelles conditions les cédrats de Corse ont été introduits clandestinement sur cette ile des Caraibes, où se trouvent une importante colonie Corse, Porto Rico.

Des graines auraient été cachées dans des saucissons corses par des membres de la famille Mattei, originaire de Barrettali, devenus planteurs de café à Porto Rico. En effet, l’importation de végétaux était strictement interdite pour éviter les maladies.

Autre anecdote: c’est une famille corse, les Vincentelli, qui controlaient à Anvers le marché mondial du cédrat au début du XXème siècle.

Source: Tempi fà 2 (Pierre Jean Luccioni)

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée

Vous pouvez utiliser ces HTML balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

x